top of page

Mes 3 meilleurs investissements business pour travailler en freelance


rédactrice web qui travaille en freelance

Comme la plupart des freelances qui débutent, tu n’oses pas engager des dépenses pour ton activité ? Je parie que tu les considères comme des charges, plutôt que des investissements. Pourtant, des dépenses intelligentes peuvent servir ton business d’indépendant. Alors, laisse-moi te présenter 3 achats que j’ai fait depuis que je suis freelance et que je ne regrette absolument pas.


Une formation métier de qualité

Le 1er investissement que j’ai réalisé, avant même de démarrer mon activité professionnelle, a été la formation. Dans le cas d’une reconversion professionnelle, je te le recommande fortement. La vie d’entrepreneur est loin d’être un long fleuve tranquille. Bien au contraire ! Tu traverses des périodes de remise en question et tu es, chaque jour, confronté au syndrome de l’imposteur. Alors, pour éviter de renforcer tes doutes, le mieux, c’est de partir avec des bases solides.


Choisis une formation qui t’apprendra toutes les ficelles du métier et qui te donnera les clés pour réussir en tant que freelance. Par exemple, avant de devenir son propre patron, il est important de connaître les formalités de création d’entreprise, le fonctionnement des cotisations sociales, des déclarations URSSAF, de la facturation et tout ce qu’implique de travailler à son compte. 


Pour ma part, avant de devenir rédactrice web, j’ai consacré un mois (à côté de mon emploi salarié) à me former avec Inès SIVIGNON. J’ai pu apprendre les bases de la rédaction web et du SEO, m’exercer pour développer mes compétences, découvrir le monde de l’entrepreneuriat et obtenir des conseils pour trouver mes premiers clients.


Je te le garantis : tu seras bien mieux armé pour devenir freelance, te vendre et proposer tes services avec assurance. Tu auras plus confiance en toi, en tes capacités et tu te sentiras plus légitime de facturer tes compétences. Tu inspireras ainsi davantage confiance à tes prospects, ce qui t’aidera à trouver des clients plus facilement. Sans cette formation, je n’aurais jamais osé quitter mon CDI pour me lancer en tant que freelance. Clairement, zéro regret !


De jolies photos de personal branding

Après un an en micro-entreprise, j’ai ressenti le besoin de professionnaliser mon image. Je publiais sur les réseaux sociaux avec des photos que je prenais moi-même avec mon téléphone en équilibre. Ou alors, je scrutais les banques d’images libres de droit. Ça me faisait perdre un temps fou ! 


J’ai eu envie d’avoir une bibliothèque d’images rien qu’à moi et qui me représentait bien. C’est pour cela que j’ai fait appel à un super photographe vendéen. On a pu échanger ensemble sur les photos dont j’avais besoin, ce que j’avais envie d’y faire transparaître et sur l’usage que j’allais en faire. 


L’expérience shooting avec Corentin était top ! Il sait te mettre à l’aise face à l’objectif et te conseiller des poses qui te ressemblent. Quand j’ai reçu le résultat, j’étais plus que satisfaite ! Tu veux un aperçu ? Allez, je te glisse ici quelques exemples. Et sinon, tu peux en découvrir d’autres en parcourant mon site.



Ce que ça m’a apporté pour mon activité indépendante ? 

  • Gagner du temps dans ma communication. Pour mes stories ou mes posts, je n’ai plus qu’à piocher dans cette galerie photo. 

  • Professionnaliser mon image. Des photos de bonne qualité inspirent confiance. Et comme j’utilise souvent les mêmes photos dans mes supports de communication, je deviens reconnaissable. 

  • Toucher mon client cible. Ça m’a créé un univers qui parle à ma cible et dans lequel elle se retrouve. Elle peut percevoir ma personnalité, nous trouver des points communs et vouloir travailler avec moi.


Un site web professionnel

Quand je me suis lancée, j’ai créé mon site web en tout gratuit. Mauvaise idée ! Pour faire fuir tes clients potentiels, il n’y a rien de pire. Entre le bandeau inséré par la plateforme et le nom de domaine impossible à mémoriser, le site manquait clairement de professionnalisme.


Et puis un jour, j’ai décidé d’investir du temps et de l’argent pour mon site. Je suis notamment passée par l’achat d’un nom de domaine bien plus simple et direct. Et j’ai aussi travaillé sérieusement sur la rédaction de mes pages web. Comme on dit, les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. Alors, je m’occupais du site des autres, mais le mien était laissé dans un coin. 


Le bilan ? Mon site se positionne mieux sur certaines requêtes et je compte bien travailler encore plus sur son référencement. Il attire plus de visiteurs qu’au début et je reçois des demandes de contact via mon site.


Tu veux une vitrine qui fasse sérieuse et qui t’aide à décrocher des missions freelance ? Alors, voilà ce que je te recommande : acheter un nom de domaine personnalisé, oser souscrire à des options payantes (si elles peuvent te permettre d’être plus visible) et travailler (ou sous-traiter) sur la rédaction de tes pages web. Sans cela, inutile d’avoir un site ! Bah oui, soit il ne sera pas vu, soit il ne servira pas ton image professionnelle.


Un coaching pour développer mon business

Voilà une chose que j'aurais dû faire dès le début de mon activité : me faire accompagner par une coach business. Quand j'ai fait le choix de devenir freelance, je pensais que tout serait simple et que j'allais trouver des missions bien rémunérées rapidement. Spoiler alert ? Ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça.


En réalité, j'ai réussi à exercer une activité rentable quand j'ai décidé de me faire coachée par Océane TESTA. Elle propose un coaching business spécialement conçu pour les rédactrices web freelances. Ensemble, on a revu beaucoup de choses :

  • Mon mindset : quand on a des objectifs clairs en tête, on va plus loin. Ça m'a motivée à passer à l'action.

  • Ma cible client : on a dressé un portrait précis de mon client idéal. Maintenant, je sais clairement à qui je m'adresse, quels sont ses besoins, ses challenges et ses objectifs.

  • Mes offres : on s'est basé sur les problématiques de ma clientèle cible pour créer deux offres 100 % adaptées à leur situation.

  • Mes tarifs : fini les prix tirés vers le bas, place à des tarifs justes et alignés avec la valeur de mes prestations.

  • Ma prospection : si c'était quelque chose qui me rebutait, c'est devenu un plaisir. Je sais écrire des mails personnalisés à mes prospects pour décrocher de nouvelles missions.

  • Mon emploi du temps : on a revu mon planning pour faire entrer toutes mes priorités de freelance.

Bref, en un mois, j'ai retravaillé toutes les bases de mon business pour devenir vraiment indépendante et autonome.


En conclusion, les meilleurs investissements pour travailler en freelance

Devenir travailleur indépendant et stabiliser ses revenus, c’est savoir dépenser dans les bonnes choses. Dès le début, investis dans une formation pour te qualifier et savoir gérer ton auto-entreprise. Construis ton personal branding en confiant ton image à un photographe professionnel. Crée ton site internet avec sérieux pour trouver de nouveaux clients. Et fais-toi accompagner sur les sujets que tu ne maîtrises pas pour développer une activité freelance solide et durable. Alors, prêt à travailler en freelance et à investir pour ton activité d’indépendant ?


Comments


bottom of page